Faits marquants

Dans ce dossier

Grâce à la compréhension et la connaissance des mécanismes réactionnels, des caractéristiques de l’enzyme (lipoxygénase-1 de soja) et du rôle central du transfert d’oxygène gaz-liquide, la production d’un isomère pur d’hydroperoxyde d’acide linoléique avec un taux de conversion proche de 100% a été obtenue. Contrairement au procédé de synthèse chimique utilisé pour les productions industrielles, ce procédé simple, peu polluant et peu coûteux énergétiquement permet d’avoir de meilleurs rendements, une plus grande pureté et donc une meilleure stabilité du produit obtenu. Le 13-hydroperoxyde ainsi synthétisé est très utile dans les études de toxicité liée à l’oxydation des lipides in situ, dans les études de dégradation des lipides dans les matrices alimentaires mais aussi pour la production de composés d’arômes. Le procédé de production proposé contribue à la diffusion des bioconversions pour la production de molécules d’intérêt en minimisant l’impact environnemental des procédés.
Les bactéries lactiques jouent un rôle essentiel dans notre alimentation et notre santé mais subissent des dommages cellulaires parfois importants lors de leur préservation. Comment identifier des marqueurs cellulaires de résistance des bactéries lactiques à différents stress environnementaux ? En obtenant l’identité biochimique en milieu aqueux par spectroscopie infrarouge de bactéries lactiques vivantes. En collaboration avec les chercheurs du synchrotron SOLEIL, une équipe de l’UMR SayFood a développé deux dispositifs expérimentaux originaux pour acquérir le spectre infrarouge de cellules bactériennes, à deux échelles différentes (la cellule et la population), l’un couplé à la source de lumière synchrotron et l’autre associé à un microscope infrarouge de laboratoire. Les résultats obtenus ont permis de valider l’outil de laboratoire pour explorer l’hétérogénéité d’une population bactérienne et les leviers d’action pour améliorer les procédés de production et de préservation des bactéries lactiques.
Dans le contexte de la bioéconomie, les acides organiques polyfonctionnels constituent une cible pour des marchés allant des produits de commodité à des produits de spécialité comme les molécules d’arômes. Leur production par voie microbienne à partir de ressources renouvelables constitue un enjeu important. Parmi les micro-organismes d’intérêt, les bactéries acétiques présentent une fonctionnalité intéressante : leur capacité à oxyder les alcools en acides organiques.
Les changements climatiques contemporains conjugués à l’expansion démographique peuvent conduire à des conflits d’usage de l’eau. Soumises à des restrictions d’approvisionnement, certaines industries fortement dépendantes de l’eau peuvent se retrouver en difficulté.
La production de molécules plateformes issues d’agro-ressources est un enjeu important dans le cadre du développement de la bioéconomie. Les acides organiques et, en particulier, les acides organiques polyfonctionnels, représentent des cibles significatives en termes de marchés. Parmi ceuxci, on trouve des molécules de valeur ajoutée très différente, allant des produits de commodités (comme l’acide 3-hydroxypropionique, précurseur de l’acide acrylique) à des produits de spécialités tels que des molécules d’arômes. L’utilisation de précurseurs bio-sourcés et de catalyseurs biologiques tels que les microorganismes constituent des principes de la chimie durable. Parmi les micro-organismes d’intérêt, les bactéries acétiques présentent une fonctionnalité intéressante : leur capacité à oxyder les alcools primaires en acides organiques.
Comment identifier des marqueurs cellulaires de résistance des bactéries lactiques à différents stress environnementaux ?
Au cours de la distillation des eaux-devie et simulation de leur comportement avec des logiciels développés par ProSim®
L’objectif était de mettre au point un démonstrateur de séchage VES d’un débit évaporatoire d’au moins 20 kg.h-1 pouvant travailler sous pression, jusqu’à 2 atm avec des températures d’entrée de la VES dans le sécheur tambour pouvant aller jusqu’à 600°C.
L’objectif de l’industriel partenaire était d’acquérir une connaissance approfondie de la composition de ses matières premières et de l’influence de celle-ci et du procédé sur les caractéristiques chimiques et organoleptiques de l’arôme, afin de définir des critères objectifs pour l’optimisation des différentes étapes du procédé.
Une étape de détoxification déterminante pour augmenter la productivité et le rendement de la production d’éthanol à partir de biomasse lignocellulosique
  • 1 (page)

Date de modification : 05 juillet 2023 | Date de création : 21 avril 2020 | Rédaction : UMR